AMONT
L'amont désigne la partie d'un cours d'eau qui, par rapport à un point donné, se situe entre ce point et sa source.

AQUEDUC
Pont supportant un canal, une conduite pour transporter l'eau . Cet ouvrage peut être aussi souterrain.

AQUIFERE
Formation géologique composée de roches perméables (formations poreuses et/ou fissurées) contenant de l'eau en quantité significative. Il comporte une zone saturée- ensemble du milieu solide et de l'eau contenue- suffisamment conductrice d'eau souterraine pour permettre l'écoulement significatif d'une nappe souterraine et le captage de quantités d'eau appréciables (drainage, pompage.).

AQUIFERE FISSURE
Aquifère dans lequel l'eau est contenue et peut s'écouler essentiellement à travers un réseau de fissures ouvertes et connectées entre elles (exemples : granite , basalte).

AQUIFERE KARSTIQUE
Aquifère en terrain calcaire dont le comportement est caractérisé par une hétérogénéité et un compartimentage du réservoir qui se traduisent par deux grands types de fonctions : - la fonction conductrice qui donne lieu à des écoulements rapides par les conduits karstiques interconnectés (fissures qui ont été élargies par dissolution de roches tendres) et qui explique la grande vulnérabilité aux contaminations de ces aquifères et la vitesse de déplacement de ces pollutions, - la fonction capacitive, assurée par les zones poreuses fissurées et micro-fissurées et par des vides de grande capacité, qui sont le siège de vitesses d'écoulement plus lentes et autorisent une capacité de stockage variable selon les karsts.

AQUIFERE POREUX
Aquifère dans lequel l'eau est contenue et peut s'écouler dans des vides interconnectés, constitués par les espaces restant libres entre les grains de la roche (exemples : sables, graviers, grès, craies).

ASSAINISSEMENT
Ensemble des techniques de collecte, de transport et de traitement des eaux usées et pluviales d'une agglomération, d'un site industriel ou d'une parcelle privée avant leur rejet dans le milieu naturel.

BARRAGE
Ouvrage artificiel barrant le lit d'un cours d'eau et servant soit à en assurer la régulation, soit à permettre l'alimentation en eau des villes, l'irrigation des cultures ou bien la production d'énergie.

BASSIN HYDROGRAPHIQUE
Zone drainée par une rivière ou un fleuve ainsi que leurs affluents.

BASSIN VERSANT
Espace géographique dans lequel toutes les eaux de pluie ou de ruissellement s'écoulent dans la même direction et se rejoignent pour former un cours d'eau, un lac ou une nappe souterraine.

BATEAU-MOUCHE
: bateau qui permet des promenades d'agrément sur certains cours d'eau (Seine, Rhône, rivières-canaux du Nord, estuaire de la Gironde).

BERGE
La berge est formée par les terrains situés à droite et à gauche du cours d'eau et qui délimitent le lit mineur. Cet espace abrite des plantes et arbustes dont les racines limitent l'érosion et fournissent un ombrage et une alimentation nécessaires à la vie aquatique.

CANAL
Cours d'eau artificiel, construit par l'homme pour l'irrigation, l'énergie, le refroidissement, le transport ou l'alimentation en eau potable. Il est alimenté par prélèvement d'eau des cours d'eau ou des retenues.

CANIVEAU
Canal d'évacuation des eaux, placé de chaque côté d'une chaussée.

CANOË
Embarcation légère et portative à fond plat que l'on dirige à l'aide de pagaies.

CARGO
Navire réservé au transport des marchandises.

CHAÎNE ALIMENTAIRE
Ensemble d'espèces vivantes dont chacune se nourrit de la précédente (végétal, herbivore, carnivore).

CHALUTIER
Bateau de pêche qui traîne le chalut, c'est à dire un filet en forme de poche traîné au fond de la mer ou entre deux eaux.

CITE LACUSTRE
Village construit sur pilotis, dans les temps préhistoriques, en bordure des lacs et des lagunes.

CONDENSATION
Transformation, par abaissement de la température, de la vapeur d'eau en eau.

CONFLUENT
Point de rencontre de deux cours d'eau.

CYCLE DE L'EAU
Dans la nature, à des échelles de temps plus ou moins longues, l'eau circule suivant un cycle qui reproduit les phénomènes de vaporisation et de condensation. L'eau s'évapore des océans, forme les nuages, tombe sous forme de pluie ou autre, circule, s'infiltre et s'évapore de nouveau. C'est un mouvement perpétuel et c'est toujours la même eau qui circule.

DEBIT
Volume d'eau qui traverse, par unité de temps, une section transversale d'un cours d'eau. Les débits des cours d'eau sont exprimés en m3/seconde. Pour les petits cours d'eau, ils sont exprimés en litres/seconde.

DECHET
Au sens de l'article 1 de la loi du 15 juillet 1975, le déchet correspond à « tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l'abandon ».

DECHETTERIE
Centre ouvert au public pour le dépôt sélectif des déchets encombrants ou susceptibles d'être recyclés.

EAU POTABLE
Eau qui peut être bue sans danger pour la santé. L'eau prélevée directement dans le sol ne peut pas toujours être bue telle que. Elle doit être contrôlée et éventuellement purifiée avant d'être déclarée potable et distribuée au robinet.

EAUX USEES
Eaux ayant été utilisées par l'homme. On distingue généralement les eaux usées d'origine domestique, industrielle ou agricole.

ECOLOGIE
Science qui étudie les relations des êtres vivants entre eux et avec leur milieu.

ECOSYSTEME
Ensemble des êtres vivants et des éléments non vivants présents dans un milieu et liés entre eux par des relations d'échange (énergie, nourriture.).

EGOUT
Conduite étanche souterraine qui recueille les eaux usées d'une agglomération et les évacue vers une station d'épuration pour rejoindre ensuite le milieu naturel.

EPIDEMIE
Atteinte simultanée d'un grand nombre de personnes ou d'êtres vivants d'un pays ou d'une région par une maladie contagieuse comme la grippe, le choléra , la fièvre typhoïde, la fièvre aphteuse, la peste porcine, la vache folle.

ESTUAIRE
Espace de rencontre entre les eaux continentales - eaux douces - et les eaux marines - eaux salées. Un estuaire correspond à l'entrée d'eau de mer dans une rivière, aussi loin que la marée pénètre dans ce cours d'eau.

ETANG
Plan d'eau peu profond et peu étendu, généralement creusé par l'homme.

ETAT GAZEUX
à une température de 100°C, au niveau de la mer, l'eau se transforme en gaz invisible : c'est la vapeur d'eau.

ETAT LIQUIDE
L'eau est liquide à des températures comprises entre 1°C et 100°C. C'est la pluie, les nuages, le brouillard.

ETAT SOLIDE
à 0°C, l'eau se transforme en glace. C'est le verglas, les glaciers.

EUTROPHISATION
Enrichissement de l'eau par des éléments nutritifs (nutriments), en particulier azote et phosphore. Cet enrichissement se traduit par une prolifération excessive d'algues, de végétaux, de bactéries qui va entraîner un appauvrissement critique des eaux en oxygène.

EVAPORATION
Transformation sans ébullition d'un liquide en vapeur.

FLEUVE
C'est un cours d'eau qui aboutit à la mer. En général, il donne son nom au cours d'eau le plus long entre sa source et la mer (ou l'estuaire). Les autres qui l'alimentent sont des affluents.

FONGICIDE
Se dit d'une substance (souvent chimique) propre à détruire les champignons, en particulier les champignons microscopiques.

FOSSE SEPTIQUE
Appelée aussi « fosse toutes eaux », cet ouvrage permet l'épuration des eaux usées des habitations individuelles. Cette fosse parfaitement étanche, reçoit les eaux ménagères (cuisine, salle d'eau) et les eaux vannes (W.C.). Elle assure, par fermentation anaérobie (en l'absence d'oxygène), un début d'épuration qui va se poursuivre dans le sol par épandage souterrain constitué d'un réseau de drains.

FRAYERE
Lieu ou les poissons pondent leurs oeufs pour se reproduire.

FUSION
Transformation de la glace en eau.

GASPILLAGE
Action de dépenser sans compter, de consommer sans discernement.

GIVRE
Formation blanchâtre par cristallisation de la vapeur d'eau sur une surface froide.

GLACIER
Accumulation de neige transformée en glace que l'on trouve le plus souvent soit en zone polaire soit en montagne.

HERBICIDE
Se dit d'un produit (souvent chimique) qui détruit les mauvaises herbes.

HYDROBIOLOGIE
Science qui étudie la vie des organismes aquatiques.

ICEBERG
Bloc de glace de très grande taille détaché des glaciers polaires, flottant à la surface de la mer. La portion émergée, c'est à dire hors de l'eau, représente en général seulement un cinquième environ du volume total de l'iceberg.

INFILTRATION
Pénétration de l'eau de pluie dans le sol par percolation.

INSECTICIDE
Se dit d'un produit (souvent chimique) utilisé pour détruire les insectes nuisibles.

IRRIGATION
Apport d'eau sur un terrain cultivé pour compenser l'insuffisance de précipitations et permettre le bon développement des plantes.

JACINTHE D'EAU
Plante aquatique, symbole de l'eutrophisation de l'eau

JAILLIR
Sortir en un jet subit et puissant

KARST
Formation géologique particulière, constituée de calcaires ou dolomies, dans laquelle l'eau, par dissolution, a creusé au fil du temps, un réseau parfois extrêmement complexe, de fissures, galeries, gouffres, grottes dans lesquels elle circule à des vitesses telles qu'on parle parfois de rivière souterraine.

LAC
étendue d'eau vaste plus ou moins vaste et profonde qui peut être naturelle ou artificielle. On peut distinguer les lacs de montagne qui sont alimentés par les torrents, les lacs de plaine et les lacs littoraux (Carcans, Lacanau.).

LAVOIR
Lieu public des villes et villages où autrefois on lavait le linge.

LIT MINEUR-LIT MAJEUR
Un cours d'eau possède un lit mineur et un lit majeur. Les berges droites et gauches marquent sensiblement les limites du lit mineur, tandis que le lit majeur correspond à l'espace situé au-delà des rives et que l'eau peut envahir en cas de crue majeure.

MARAIS
Milieu humide de type intermédiaire, à la fois aquatique (de faible profondeur) et terrestre et caractérisé par des inondations saisonnières.

MARE
Point d'eau dormante, le plus souvent autrefois créé par l'homme par exemple pour faire boire les volailles ou le bétail. La mare peur être assimilée à un très petit étang.

MEANDRE
Courbe tracée dans le paysage par le lit d'un cours d'eau ; trajectoire sinueuse.

NAPPE ALLUVIALE
Volume d'eau souterraine contenu dans les terrains alluviaux (terrains composés de sédiments transportés puis déposés par des cours d'eau, tels que les sables, graviers, cailloux et de l'argile en proportion variable), en général libre et souvent en relation avec un cours d'eau.

NAPPE CAPTIVE
Quand une nappe se situe entre deux couches de terrains imperméables, elle est dite « captive ». Isolé de la surface du sol par une formation géologique imperméable, le volume d'eau souterraine est à une pression supérieure à la pression atmosphérique (le niveau de l'eau dans un forage est plus haut que la limite supérieure de l'aquifère).

NAPPE LIBRE
Une nappe libre est une nappe d'eau souterraine dont la surface est à la pression atmosphérique. Un aquifère libre comporte une surface libre au-dessus de laquelle se trouve une zone saturée : le niveau de l'eau dans un puits ou un forage est en dessous de la limite de l'aquifère. ces nappes sont souvent appelées communément nappes phréatiques, terme qui désigne les nappes peu profondes atteintes par les puits, qui ne sont pas nécessairement libres.

NEVE
Masse de neige durcie qui peut alimenter un glacier.

NUAGE
Ensemble de particules d'eau très fines, liquides ou solides, maintenues en suspension dans l'atmosphère par les courants ascendants de l'air.

NUTRIMENT
élément servant de nourriture à un organisme vivant, directement assimilable sans modification physico-chimique. Les nitrates sont la forme essentielle de l'alimentation azotée des plantes.

OCEAN
Vaste étendue du globe terrestre couverte par l'eau de mer.

PAQUEBOT
Grand navire aménagé pour le transport des passagers.

PATRIMOINE
(au sens d'eau patrimoniale). Terme employé dans l'article 1 de la loi sur l'eau pour insister sur la nécessité de préserver la richesse, le capital ressource existant, pour les générations futures.

PENICHE
Long bateau à fond plat pour le transport fluvial des marchandises.

PESTICIDES
Ce terme regroupe les herbicides, fongicides, insecticides. Ce sont des substances chimiques utilisées pour la protection des cultures contre les maladies, les insectes ravageurs ou les « mauvaises herbes ».

PETROLIER
Navire-citerne pour le transport en vrac du pétrole.

PHYTOPLANCTON
Ensemble des organismes végétaux microscopiques qui vivent en suspension dans l'eau (algues.).

PHYTOSANITAIRE
Relatif au soin à donner aux végétaux ; les produits phytosanitaires, utilisés notamment en agriculture, sont destinés à la protection ou à l'amélioration de la production agricole.

PLANETE
Corps céleste sans lumière propre qui tourne autour d'une étoile. La Terre est une planète qui tourne autour du Soleil et qui profite de sa chaleur, de sa lumière et de son énergie.

POLLUTION
Dégradation d'un milieu naturel par des déchets, des substances chimiques, une élévation de température. Cette dégradation entraîne des dommages, des déséquilibres ou des effets nocifs et porte atteinte au bien-être des organismes vivants.

PRECIPITATIONS
Formes variées sous lesquelles l'eau, à l'état solide ou à l'état liquide, contenue dans l'atmosphère, se dépose à la surface de la Terre (pluie, brouillard, neige, grêle, givre, rosée).

QUALITE DE L'EAU

REDEVANCE
Somme d'argent due en contrepartie d'un droit d'usage ou d'un service particulier.

REJETS
Action de jeter, déverser ou laisser s'écouler dans les eaux superficielles, souterraines ou les eaux de mer une ou des substances quelconques. Ces rejets peuvent être d'origine industrielle, domestique, agricole. Ils peuvent être ponctuels ou diffus.

RESEAU D'ASSAINISSEMENT
Ensemble des ouvrages construits par l'homme pour recueillir les eaux usées à l'intérieur d'une agglomération. La majeure partie de ces ouvrages sont des canalisations souterraines. Le réseau d'assainissement est un des éléments constituant du système d'assainissement qui est complété par la station d'épuration des eaux usées. On parle aussi de réseau d'égout.

RESEAU PLUVIAL
Ensemble des ouvrages construits par l'homme pour recueillir les eaux de pluie à l'intérieur d'une agglomération. Il peut être complété par des réservoirs d'orage, des décanteurs, pour éviter les pollutions déposées sur les sols imperméabilisés.

RESURGENCE
Réapparition à l'air libre sous forme de source, d'eaux infiltrées dans un massif calcaire.

RIVE DROITE ? RIVE GAUCHE
Les rives droite et gauche d'un cours d'eau se définissent par rapport au sens du courant. Un cours d'eau possède ainsi une rive droite et une rive gauche. Proches du cours d'eau, les rives peuvent intégrer des zones humides : anciens bras de rivières, marais.

RIVIERE
Cours d'eau de faible ou moyenne importance qui se jette dans un autre cours d'eau.

ROSEE
Vapeur d'eau qui se dépose, le matin ou le soir, en gouttelettes très fines sur les végétaux et d'autres corps à l'air libre.

RUISSELLEMENT
Circulation de l'eau à la surface du sol.

SOLIDIFICATION
Transformation de l'eau en glace.

SOURCE

STATION D'EPURATION
Une station d'épuration est installée généralement à l'extrémité d'un réseau d'assainissement ou de collecte des eaux usées. Elle rassemble une succession de dispositifs dont chacun est conçu pour extraire au fur et à mesure les différents polluants contenus dans les eaux. Les eaux épurées retournent ensuite dans le milieu naturel.

SUBLIMATION
Transformation de la glace en vapeur d'eau.

TECHNIQUE PROPRE
Système de production qui n'est pas polluant pour l'eau (recyclage, circuit fermé, technique sèche.).

TORRENT
Cours d'eau de montagne, rapide et irrégulier, de faible longueur, plus ou moins à sec entre des crues violentes et brusques. L'eau du torrent est froide, claire et bien oxygénée du fait du courant rapide et de la température de l'eau très basse.

TRANSPIRATION
émission dans l'atmosphère sous forme de vapeur, de l'eau présente dans les plantes pour lutter contre la chaleur.

URINE
Liquide extrait du sang par les reins et collecté par la vessie avant son évacuation.

VAPEUR D'EAU

VAPORISATION
Transformation de l'eau en vapeur d'eau

VERGLAS
Couche de glace mince sur le sol, due à la congélation de l'eau, du brouillard.

W.C
Voir Water Closet

WATER-CLOSET
De « water » en anglais qui signifie « eau » et « closet » qui signifie « cabinet ». lieu d'aisance ; toilettes.

YACHT
Navire de plaisance à voile ou à moteur.

ZONES HUMIDES
On assimile généralement les zones humides à des zones de marais. Ces zones sont en partie ou totalement inondées, notamment en période hivernale. Elles se caractérisent par la grande richesse de leur faune et de leur flore.

ZOOPLANCTON
Petits animaux invertébrés souvent microscopiques, vivant en suspension dans l'eau.